Le plancher chauffant :

Astuce_Gilles_Chiniard

Le principe du plancher chauffant électrique repose sur un câble chauffant réparti sur toute la surface du sol.

Il n’y a plus de radiateurs disgracieux et encombrants sur les murs. La suppression des radiateurs
et des tuyauteries permet un gain de place entre 3 et 5 % de la surface habitable.
Le plancher chauffant vous laisse une totale disponibilité pour l’aménagement et la décoration
de vos pièces.

Le plancher diffuse une chaleur douce qui rayonne uniformément dans la pièce.

Le chauffage au sol Infracable est sain, il n’entraîne pas de déplacement d’air
(finies les sensations de « gorge-sèche »).
Plus confortable, mais aussi plus propre car les poussières ne sont pratiquement
pas véhiculées ou brûlées.

Grâce au système de chauffage par le sol vous bénéficiez d’une sécurité électrique totale.

Il n’y a aucune possibilité de contact direct avec les éléments sous tension.

Ainsi les risques de brûlures, d’incendies ou d’asphyxie sont évités.

 

Les différents types de radiateurs :

 

Les convecteurs électriques

rad convecteur

Radiateur électrique par excellence, ce modèle équipe des millions de foyers à travers l’hexagone. Ce type de radiateur, comme son nom l’indique, va fonctionner sur la base de la convection, c’est-à-dire que l’air froid va entrer par la partie inférieure du convecteur, puis va se réchauffer au contact de la résistance électrique et enfin ressortir par la partie haute du convecteur. Ce mouvement d’air est totalement naturel et se base sur le principe physique de la convection. L’air chaud a une masse volumique plus faible que l’air froid et va monter naturellement vers le haut. Arrivé au plafond, cet air chaud va être en contact avec des parois plus froides ce qui va avoir pour effet de faire redescendre le flux d’air. Ainsi naît un cycle naturel où l’air circule dans la pièce grâce à la résistance électrique.

 

Radiateur à inertie

Dernier né des appareils de chauffage électrique, le radiateur à inertie associe qualité et confort. Son principe de fonctionnement repose sur le stockage de la chaleur grâce à ses matériaux à forte inertie. La résistance électrique inclue dans l’appareil peut soit chauffer un fluide caloporteur (eau, huile, etc…) soit directement un matériau (brique réfractaire, fonte, etc…). Le radiateur électrique à inertie est généralement associé à un chauffage central car il possède de nombreux avantages. Il permet de diffuser une chaleur douce qui, au contraire des convecteurs électriques, n’assêche pas l’air. A la différence du radiateur à accumulation, sa régulation est optimale et fiable et permet donc d’éviter les variations importantes de température qui sont inconfortables. Son fonctionnement est basé principalement sur du rayonnement complété avec de la convection naturelle qui permet un chauffage homogène de votre habitation.

 

Panneaux rayonnants (radiants)

schéma-rayonnant-fin

Ce type d’appareil véhicule sa chaleur par un rayonnement infrarouge c’est-à-dire que la résistance électrique va chauffer une plaque qui possède un fort pouvoir rayonnant. Pour rappel, le rayonnement est le mode de transfert le plus confortable pour l’homme. Ce mode de chauffage permet une plus grande homogénéité de la chaleur dans la pièce où il est installé. La sensation de chauffage est plus rapide car ce produit ne chauffe pas l’air dans la pièce (convection) mais rayonne directement. Cependant les occupants ne doivent pas placer d’objet “parasite” devant le panneau rayonnant car cela viendrait perturber la bonne diffusion de la chaleur dans la pièce.

Radiateur à accumulation

 

C’est l’ancêtre du radiateur à inertie, son fonctionnement s’appuie sur les mêmes bases. Cependant, la différence est la plus grande robustesse du radiateur à accumulation car son poids peut avoisiner les 150 kg. Son but est de stocker la chaleur produite par la résistance électrique durant les heures creuses (la nuit principalement) et de restituer cette chaleur au fur et à mesure durant la journée. La diffusion de la chaleur en majorité par rayonnement apporte un confort pour les occupants et une bonne répartition de la chaleur dans votre habitation. Sa régulation n’est pas autant aboutie que pour les radiateurs à inertie ce qui est un défaut. Son prix et son poids peuvent être des freins à l’achat.